Blog

Le développement durable dans la construction métallique

Démarche durable : pourquoi l’acier est-il plus avantageux ?

Dans un contexte où l’économie d’énergie et des ressources est une problématique quotidienne pour réduire son impact écologique, le secteur de la construction remet sérieusement en question ses pratiques.

Pour répondre aux exigences de développement durable dans l’industrie, l’acier tend à devenir une figure de proue. L’acier est en effet un matériau dont les avantages sont non négligeables pour réduire aussi bien les coûts, les délais, les ressources mais aussi les déchets et l’énergie dépensée.

Une réduction des coûts

Le coût d’un projet de construction peut énormément varier du fait de plusieurs facteurs : le choix des matériaux, des machines et engins ou encore des délais de construction.

Privilégier la construction métallique au béton ou à la maçonnerie dans ses projets peut permettre de faire des économies sur certains critères comme le temps de travail sur chantier. La structure en acier est en effet fabriquée en atelier, réduisant ainsi les temps de présence sur le chantier avec leurs aléas et la main d'œuvre mobilisée. Une fois sur site, la structure métallique est prête à être assemblée et requiert beaucoup moins de présence humaine qu’une construction béton.

Acier travail chantier
Acier travail chantier

Des délais moins longs

Raccourcir les délais de construction est plus que jamais un point important, tant sur le plan économique que sur le plan du développement durable. Les méthodes de construction en acier reposent essentiellement sur une étape de préfabrication en atelier. Elle permet de gagner du temps sur le chantier mais aussi d’économiser des temps et des frais de transport et d’acheminement.

Avec ces méthodes, il y a moins de matériaux et de personnel à transporter vers le site de construction. C’est à la fois un gain de temps considérable et de fortes économies d’énergie, puisqu’on estime que, dans la phase de construction, 40% de l’énergie consommée est due au transport de matériaux.

L’ossature métallique est ainsi acheminée sous sa forme finie sur le chantier, prête à être montée. 

Des ressources économisées

Par sa solidité et sa malléabilité, l’acier est un matériau idéal pour la construction d’une ossature flexible, aérée, avec le moins de ressources possibles. Là où le béton et la brique constituent une masse importante pour la construction d’un immeuble à plusieurs étages, son équivalent avec une ossature en acier affiche une masse réduite de moitié. 

L’acier permet en effet la réalisation de portées plus longues, avec de grands espaces intérieurs, aérés et flexibles en fonction des besoins d’activité dans le bâtiment.

acier_inoxydable
acier_inoxydable

Une philosophie du recyclage

Le secteur de l’acier est également l’un des rares secteurs dans la construction qui a fait du recyclage l’un de ses moteurs, et ce depuis des décennies. Le fait que l’acier soit une matière recyclable à 100 %, indéfiniment et sans perdre en qualité intrinsèque permet à la filière d’économiser les réserves de minerai de fer, une ressource non renouvelable.

Mais l’acier n’est pas seulement recyclable, il est aussi recyclé dans les faits. Aujourd’hui, au moins 90% de l’acier d’une construction métallique est issu du recyclage de ferrailles.

Recycler l’acier est donc une évidence pour tous les acteurs de la filière. Chaque élément en acier est utilisé et valorisé, limitant de manière significative le volume de déchets. Les débris de métaux peuvent être récupérés et valorisés en fin de vie de bâtiment, ce qui rend la déconstruction de charpente métallique beaucoup plus propre qu’une autre structure.

Lorsqu’un bâtiment métallique arrive en fin de vie, sa charpente en acier peut être tout simplement conservée en l’état pour servir d’ossature à un nouveau bâtiment plus actuel, ou alors elle peut être démontée et remontée sur un autre site.

Aujourd’hui, l’acier est le matériau le plus recyclé dans le monde. Plus de 650 Mt d’acier sont recyclées chaque année. Dans une optique de développement durable, le secteur de la charpente métallique continue de développer ses méthodes de construction propres, sans déchets, avec des matières valorisées et de qualité. Ces initiatives permettent de garantir des économies de ressources et d’énergie sur tout le processus de construction d’un bâtiment, du chantier à la déconstruction.

Tweeter Partager
bureau études
bureau études

Le bureau d’études intégré en charpente métallique

précédent

bureau études
bureau études

Le bureau d’études intégré en charpente métallique

suivant

Le développement durable dans la construction métallique
Le développement durable dans la construction métallique
Le 04/02/2021 -  L’économie des ressources est un principe depuis longtemps adopté dans le secteur de la construction métallique de bâtiments. Mais la notion de développement durable ne réside pas seulement dans ce principe. Elle tient également dans l’amélioration et les progrès des méthodes de construction, de réhabilitation et de rénovation des bâtiments jusqu’à leur déconstruction.